Menu
Il était une fois la cuisine au Maroc
10 histoires romancées et 10 recettes à travers 10 villes différentes. Un voyage culinaire romancé au coeur du Maroc profond. Dix histoires et dix recettes à travers dix villes différentes. Un itinéraire audacieux, plein d'humour et d'authenticité.

Biographie de l'auteur
Jeune Chef Française d'origine Marocaine, Mona FAJAL possède son restaurant "Dar Mona" près de Perpignan au coeur du pays Catalan. A l'aise avec les médias, Mona est l'invitée régulière d'émissions culinaires sur Radio France Bleue.

Imprégnée des saveurs de son enfance passée dans la région de Meknès puis à Casablanca, elle excelle dans une cuisine méditerranéenne d'influence Marocaine mêlant tradition et innovation. Mona vous révèle un univers de créations, magie de saveurs, rêves d'exotisme, âme d'une tradition sans cesse renouvelée.

Editeur - Tahar Ben Jelloun

L'Enfant de sable
Sur la place Jamâa-El-Fnâ de Marrakech, Salem le conteur brandit un manuscrit : les mémoires d'Ahmed, l'homme-femme. Ahmed est en réalité Zahra, la huitième fille de Hadj Ahmed le potier, qui, humilié de n'avoir engendré aucun héritier, hurle dans tout le pays ce mensonge fou : un fils, non une fille, lui est né. La nuit, Ahmed, intelligent et poète, se débarrasse de sa souffrance dans un grand cahier. Le jour, il choisit la vie et l'aventure et décide de jouir de cette imposture, privilège qui lui épargne la soumission et l'humiliation réservée aux femmes. Passée l'épreuve suprême de l'adolescence – qui signe l'avortement de sa féminité naissante – il se rebelle en accomplissant jusqu'au bout la perversion de son père : il demande une femme en mariage.

Tahar Ben Jelloun se fit connaître par Harrouda (1973), jugé alors scandaleux. Il continue de déranger le monde maghrébin en ne cessant d'associer contes, légendes et rites de son pays à des sujets ou personnages tabous : l'enfance saccagée, la prostitution, le fou ou l'homme-femme. La Nuit sacrée, second volet de L'Enfant de sable, reçut le prix Goncourt en 1987. --Laure Anciel

Quatrième de couverture
Inspiré d'un fait divers authentique, ce roman raconte la vie d'Ahmed, huitième fille d'un couple qui, sans héritier mâle, décide d'élever celle-ci comme un garçon. Découvrant peu à peu dans le trouble et l'incertitude ce qui est dissimulé aux yeux de tous, Ahmed choisit d'assumer la révolte de son père, de vivre en homme et d'épouser une fille délaissée, bientôt sa complice dans une vertigineuse descente aux enfers du mensonge social le plus fou.

Mohamed Elkhalfi est un pionnier du théâtre marocain. Il commence en 1957 dans la troupe de théâtre amateur de taïb Saddiki. En 1959, il fonde le « théâtre populaire » et le groupe « artistes unis » avec lesquels il participe à diverses pièces.

Au début des années 60, il est l’un des premiers à rejoindre la télévision dès sa création. Parmi les films auxquels il participe « silence, sens interdit » d’Abdellah Mesbahi « Ici et là » réalisé par Mohamed Ismail.

1.    Le Royaume du Maroc a fait l'objet d'une triple colonisation, française dans la partie centrale, et espagnole au Nord et au Sud du pays, en plus d'une administration internationale de la ville de Tanger par 12 puissances étrangères.

2.    Le Royaume a dû négocier, par étapes, la rétrocession des différentes parties de son territoire national, en totale conformité avec les principes et objectifs de la Charte des Nations Unies.

3.    Le Maroc a suivi la même démarche pour la zone saharienne sous administration espagnole. C’est ainsi que le Maroc a pu récupérer Tarfaya en 1958, et Sidi Ifni en 1969, en vertu des Traités respectifs de « Cintra » et de « Fès ».

4.    Le Sahara et la zone de Sidi Ifni faisaient partie d’un même « paquet ». Ainsi, la résolution 2072 de 1965 de l’Assemblée Générale a demandé « instamment au gouvernement espagnol, en tant que puissance administrante, de prendre immédiatement les mesures nécessaires pour la libération d’Ifni et du Sahara espagnol et d’engager, à cette fin, des négociations sur les problèmes relatifs à la souveraineté que posent ces deux territoires ».  

5.    Le régime espagnol de l’époque a accepté de rétrocéder Sidi Ifni en premier lieu et de différer, pour des considérations politico-militaires, les négociations sur la région de « Sakiaa Hamra et de Oued Eddahab ».

6.    Malheureusement, le changement de contexte, aussi bien au niveau de l’Espagne, au Maghreb, que sur le plan international, a fait que la récupération de la région du Sahara a donné lieu à des contestations après la signature de l'Accord de Madrid en novembre 1975, accord dûment enregistré auprès du Secrétaire général des Nations Unies.

7.    Le polisario  n’existait pas durant la période coloniale espagnole. L’unique revendication du territoire à l’échelle internationale émanait du seul Maroc.

8.    Sur le plan international, le polisario n’est pas reconnu en tant que « mouvement de libération » et, encore moins, en tant que « représentant exclusif et légitime » de la population sahraouie. Le polisario ne bénéficie donc d’aucune assise juridique, populaire ou encore d’une quelconque légitimité démocratique pour aspirer à la représentativité des populations d’origine sahraouies.

Source

Les Pierres truquées de Marrakech : Avant-dernières réflexions sur l'histoire naturelle
Contrefaçons de fossiles, Les Pierres truquées de Marrakech rappellent au célèbre paléontologiste Stephen Jay Gould, que ce même type de "faux" fut à l'origine d'une méprise scientifique au XVIIIe. Le chercheur Beringer soutenait que les fossiles étaient d'origine inorganique. Ses élèves, qui ne l'aimaient guère, s'amusèrent à disposer des faux sur la colline où il élaborait ses recherches : ils prenaient la forme d'étoiles, de lézards ou de lettres hébraïques. Cela influença l'ensemble des thèses du scientifique.

Les Pierres truquées sont l'occasion pour Stephen Jay Gould de remonter le temps et de nous conter avec talent, passion et parfois affection, les moments cruciaux de l'histoire naturelle. Il reconstitue les différents contextes historiques pour nous plonger dans les problématiques que se sont posés les différents chercheurs, et nous rapproche ainsi des questionnements des illustres Lavoisier, Darwin ou Lamarck.

Le lecteur curieux comprendra, grâce à cet essai, comment les théories de l'évolution ont émergé difficilement et continuent à progresser de nos jours. --Mona Moalic

1 2 3 4 5 » ... 25
Facebook
Twitter
Flickr
Rss

Nos sources
Tags
Galerie
Printemps Musical Des Alizés - WikiMaroc.com -26
Printemps Musical Des Alizés - WikiMaroc.com -25
Printemps Musical Des Alizés - WikiMaroc.com -24
Printemps Musical Des Alizés - WikiMaroc.com -23
Printemps Musical Des Alizés - WikiMaroc.com -22
Printemps Musical Des Alizés - WikiMaroc.com -21
Printemps Musical Des Alizés - WikiMaroc.com -20
Printemps Musical Des Alizés - WikiMaroc.com -19
Printemps Musical Des Alizés - WikiMaroc.com -18